Un referundum n’est pas forcement democratique mais devrait etre illegal si les votants ne presentent pas de papier d’identite. Un regard sur les anglais.

 

Un referundum n’est pas forcement democratique mais devrait etre illegal si les votants ne presentent pas de papier d’identite. un regard sur les gagas d’ anglais.

 

JE NE SAIS PAS exactement comment présenter ce poste car très peu de littérature sur le sujet ou littérature peu renseignée.

. De peur que ceci soit tellement pas representé et pourtant si gros de procedures democratiques ehontes que mon blog ne soient disqualifié, tant que va la bonhomme ambiante et dont nous sommes tous infligés incredulité. Innocent tant que pas prouvé coupable, donc les elites vont s’arreter d’ecrire et de pavoiser (on a tant dit que les mots sont que des mots remarque -de les avoir tant trompé et dénigré par toutes les classes et couches par couches tout langer.

Simple en angleterre pas de carte d’identité obligatoire, et pas dans l’obligation de présenter sa carte d’électeur non plus. Alors qui vote ? apres l’example des morts votant pour le maire de Paris, je suis sûre que vous voyez.

 

 

 

https://www.lemonde.fr/europe/article/2017/01/02/le-projet-d-imposer-la-carte-d-identite-fait-debat-au-royaume-uni_5056438_3214.html

Le projet de contrôler l’identité des électeurs fait débat au Royaume-Uni

 

L’introduction de cette mesure fait suite à un scandale lors de l’élection du premier maire musulman d’un district du Grand Londres. https://www.lemonde.fr/europe/article/2017/01/02/le-projet-d-imposer-la-carte-d-identite-fait-debat-au-royaume-uni_5056438_3214.html

Les Britanniques n’ont pas de carte d’identité. Même après les attentats de 2005 à Londres, le gouvernement n’a jamais pu en introduire l’usage, jugé attentatoire aux libertés individuelles. Aussi le projet de Downing Street d’imposer un contrôle d’identité à l’entrée des bureaux de vote suscite-t-il la polémique, d’autant plus vivement que l’idée va d’abord être testée dans dix-huit zones jugées « vulnérables » à la fraude sous prétexte qu’elles sont habitées largement par une population issue de l’immigration.

https://www.lemonde.fr/europe/article/2017/01/02/le-projet-d-imposer-la-carte-d-identite-fait-debat-au-royaume-uni_5056438_3214.html

 

 

https://www.tdg.ch/monde/failles-systeme-electoral-viseur/story/10616028

 

Les failles du système électoral dans le viseur

Certains aspects du système «feraient honte à une république bananière», avait accusé en 2005 le juge britannique Richard Mawrey. Il s’exprimait après la condamnation de six élus travaillistes dans un cas de fraude massive via des votes par correspondance.

Autre spécificité du système électoral, il est possible d’aller voter sans carte d’électeur ni document d’identité: il suffit de décliner son nom et son adresse pour être autorisé à glisser un bulletin dans l’urne. Or, comme les registres électoraux sont réalisés à l’échelle locale, un électeur possédant plusieurs adresses peut s’inscrire dans différentes circonscriptions.

https://www.tdg.ch/monde/failles-systeme-electoral-viseur/story/10616028

 

 

C : après recherche assez longue les seuls articles en français traitant du sujet que j’ai trouvé, écrits par Le Monde et TDG, hallucinant.

La loi de la rue. L’hooliganisme. Les députés se montrant en faveur de rester dans l’union européenne ont étaient menacés physiquement en angleterre. Un pays de dérégulation totale et complètement capitalistique ou le profit est roi, et la loi a plat, ou tout le droit, et d’enfler, est le bien gardé de l’employeur (employé servant sans droit à rien qu’à opiner) et du propriétaire. Mais ne se voiler pas la face, cette sphère, la France en sera). Le droit deviendra complétement privatiser, et sans aucun sens des responsabilités, du devoir, de l’altérité. Prioritisé, la torture, la tyrannie, les viandes dont on se repaîtraient.

 

 

 

Pas mentionné, les adresses et noms de millions d’électeurs sont en ligne, ce qui veut dire qu’on n’a pas besoin de 2 adresses pour voter 2 fois (bien que traditionnellement les gens avec maisons secondaires le peuvent), mais simplement de coordonnées d’électeurs, qu’on peut obtenir par un simple clic sur le web depuis n’importe quel ordinateur.

En sachant que c’est les extrêmes qui sont les plus militants, qui va faire de son devoir démocratique, d’aller tricher, puisque c’est la course aux truchements ? mieux qu’a Rispa, on a pas même besoin de faire voter les morts.

Qui a voté pour le brexit des dizaines de fois par scrutin, les fashos, dont le chef d’origine lointaine francaise, farage, et député europeen, d’origine au moins un peu, et sa femme d’une autre nationalite, a perdu son parti. Mais en fait non, c’était le groupe électoral pouvant allant et venant dans les circonscriptions faire … perdre la France. Et bien voilà-voilà,  et avec les stations de votes dans les églises, c’est pas un père, c’est un vicaire, mais quand même avec ce degré d’honnêteté, on attend plus que lll le curé.

 

J’ai vu quelques articles, dont un universitaire, disant que l’on doit présenter sa carte d’électeur. 1 ce sont des cartons en noirs et blancs très facile à imiter, en 2 personnellement en angleterre j’ai voté pour les municipales et pour les européennes sans carte d’identité ni carte électorale – sans rien de plus que décliner nom et adresses (détails, informations visibles de tout le corps électoral sur internet si particuliers ne demandent pas de manière individuelle que leurs noms et adresse ne soient retirés) comme le mentionne dans les articles ci-dessus.

 

 

Ici rapport européen sur le manque patent d’authentification au moment du vote :

 

 

https://www.theguardian.com/science/2015/mar/18/genetic-study-30-percent-white-british-dna-german-ancestry

 

AVIS SUR LE DROIT ÉLECTORAL

DU ROYAUME-UNI

Adopté par le Conseil des élections démocratiques

lors de sa 23e

réunion

(Venise, 13 décembre 2007)

et par la Commission de Venise

lors de sa 73e

session plénière

(Venise, 14-15 décembre 2007)

sur la base des observations de

  1. Carlos CLOSA MONTERO (membre, Espagne)
  2. Ugo MIFSUD BONNICI (membre, Malte)

 

 

Strasbourg, le 9 janvier 2008

Avis n° 436 / 2007

CDL-AD(2007)046

Or. angl.

COMMISSION EUROPÉENNE POUR LA DÉMOCRATIE PAR LE DROIT

(COMMISSION DE VENISE)

 

 

1.1.3. Absence d’identifiants personnels au moment de l’inscription

  1. Le système d’inscription des électeurs de la Grande-Bretagne n’impose pas de fournir des

identifiants personnels pour s’inscrire. Le respect traditionnel des Britanniques pour la vie

privée rend les identifiants personnels difficiles à imposer. L

 

  1. Le système repose sur l’honnêteté des individus. On part du principe général selon lequel

ces derniers fournissent des informations véridiques, tout en prévoyant prudemment des

sanctions contre ceux qui fournissent des informations fausses.

 

Conclusion

D’autre part, l’absence d’identifiants

personnels et le fait que le système repose sur la conviction générale que les citoyens sont

de bonne foi peuvent être à l’origine d’erreurs, elles-mêmes sources d’autres inconvénients.

Il est vivement recommandé de recourir à des identifiants personnels plus fiables. Les

sanctions sont un mécanisme destiné à punir les abus a posteriori, mais elles ne peuvent,

par elles-mêmes, garantir la fiabilité du scrutin.

https://www.venice.coe.int/webforms/documents/default.aspx

 

 

 

 

La loi de la rue. L’hooliganisme. Les députés se montrant en faveur de rester dans l’union européenne ont étaient menacés physiquement en angleterre. Un pays de dérégulation totale et complètement capitalistique ou le profit est roi, et la loi a plat, ou tout le droit, et d’enfler, est le bien gardé de l’employeur (employé servant sans droit à rien qu’à opiner) et du propriétaire. Mais ne se voiler pas la face, cette sphère, la France en sera). Le droit deviendra complétement privatiser, et sans aucun sens des responsabilités, du devoir, de l’altérité. Prioritisé, la torture, la tyrannie, les viandes dont on se repaîtraient.

 

 

 

Pas mentionné, les adresses et noms de millions d’électeurs sont en ligne, ce qui veut dire qu’on n’a pas besoin de 2 adresses pour voter 2 fois (bien que traditionnellement les gens avec maisons secondaires le peuvent), mais simplement de coordonnées d’électeurs, qu’on peut obtenir par un simple clic sur le web depuis n’importe quel ordinateur.

En sachant que c’est les extrêmes qui sont les plus militants, qui va faire de son devoir démocratique, d’aller tricher, puisque c’est la course aux truchements ? mieux qu’a Rispa, on a pas même besoin de faire voter les morts.

Qui a voté pour le brexit des dizaines de fois par scrutin, les fashos, dont le chef d’origine lointaine francaise, farage, et député europeen, d’origine au moins un peu, et sa femme d’une autre nationalite, a perdu son parti. Mais en fait non, c’était le groupe électoral pouvant allant et venant dans les circonscriptions faire … perdre la France. Et bien voilà-voilà,  et avec les stations de votes dans les églises, c’est pas un père, c’est un vicaire, mais quand même avec ce degré d’honnêteté, on attend plus que lll le curé.

 

J’ai vu quelques articles, dont un universitaire, disant que l’on doit présenter sa carte d’électeur. 1 ce sont des cartons en noirs et blancs très facile à imiter, en 2 personnellement en angleterre j’ai voté pour les municipales et pour les européennes sans carte d’identité ni carte électorale – sans rien de plus que décliner nom et adresses (détails, informations visibles de tout le corps électoral sur internet si particuliers ne demandent pas de manière individuelle que leurs noms et adresse ne soient retirés) comme le mentionne dans les articles ci-dessus.

 

 

Ici rapport européen sur le manque patent d’authentification au moment du vote :

 

 

https://www.theguardian.com/science/2015/mar/18/genetic-study-30-percent-white-british-dna-german-ancestry

 

AVIS SUR LE DROIT ÉLECTORAL

DU ROYAUME-UNI

Adopté par le Conseil des élections démocratiques

lors de sa 23e

réunion

(Venise, 13 décembre 2007)

et par la Commission de Venise

lors de sa 73e

session plénière

(Venise, 14-15 décembre 2007)

sur la base des observations de

  1. Carlos CLOSA MONTERO (membre, Espagne)
  2. Ugo MIFSUD BONNICI (membre, Malte)

 

 

Strasbourg, le 9 janvier 2008

Avis n° 436 / 2007

CDL-AD(2007)046

Or. angl.

COMMISSION EUROPÉENNE POUR LA DÉMOCRATIE PAR LE DROIT

(COMMISSION DE VENISE)

 

 

1.1.3. Absence d’identifiants personnels au moment de l’inscription

  1. Le système d’inscription des électeurs de la Grande-Bretagne n’impose pas de fournir des

identifiants personnels pour s’inscrire. Le respect traditionnel des Britanniques pour la vie

privée rend les identifiants personnels difficiles à imposer. L

 

  1. Le système repose sur l’honnêteté des individus. On part du principe général selon lequel

ces derniers fournissent des informations véridiques, tout en prévoyant prudemment des

sanctions contre ceux qui fournissent des informations fausses.

 

Conclusion

D’autre part, l’absence d’identifiants

personnels et le fait que le système repose sur la conviction générale que les citoyens sont

de bonne foi peuvent être à l’origine d’erreurs, elles-mêmes sources d’autres inconvénients.

Il est vivement recommandé de recourir à des identifiants personnels plus fiables. Les

sanctions sont un mécanisme destiné à punir les abus a posteriori, mais elles ne peuvent,

par elles-mêmes, garantir la fiabilité du scrutin.

https://www.venice.coe.int/webforms/documents/default.aspx